LE ROLE DE LA PMI DANS L'AGREMENT

             

Des réunions d'information sur l'agrément et le métier d'assistant maternel sont organisées par les PMI.

Elles vous permettent de bien prendre conscience que le métier et l'agrément comportent des exigences auxquelles vous n'avez peut être pas songé et que peut-être vous ne pourrez satisfaire..Lors de ces réunions certaines des personnes pourront alors se rendre compte qu'elles ont fait le mauvais choix et que ce métier n'est pas fait pour elles.

Ces réunions informent donc sur sur le rôle de l’assistant maternel et les responsabilités liées à l’exercice de cette profession ,  sur les modalités d’exercice de la profession (emploi direct par les parents, ou dans une crèche familiale ou en regroupement), les conditions de l’agrément, et les droits et obligations qui s’attachent à cet agrément .

Elles permettent de sensibiliser les candidats aux besoins de l’enfant et aux relations avec les parents ou les personnes responsables de l’enfant .

Elles  informent les candidats sur les droits sociaux des assistants maternels : rémunération, indemnités, congés, formation et les amènent  à prendre en compte la réalité de cette activité et à en comprendre la complexité.

Seront évoqués les principaux pré-requis chez les assistants maternels

La disponibilité pour l'enfant et les parents, le respect de l'autre, la tolérance, la capacité d'adaptation, le sens de l'observation, la capacité de prendre en compte les demandes et les rythmes diversifiés des jeunes enfants et d'y apporter des réponses éducatives appropriées,

le climat de confiance, la discrétion, le respect de la liberté de conscience des familles et la prévention risque de prosélytisme, en particulier religieux ;

les contraintes et exigences du métier d'assistant maternel : l'assistant maternel doit prendre conscience que sa disponibilité pour ses propres enfants et sa famille devra être articulée avec celle accordée aux enfants accueillis, des horaires élargis susceptibles d'empiéter sur la vie familiale, des conditions d'exercice du métier (le plus souvent indépendant) et du risque d'isolement professionnel ; 

les responsabilités de l’assistant maternel : l’assistant maternel doit prendre conscience de l’importance d’un d’engagement dans la durée auprès de l’enfant et mettre tout en œuvre pour assurer et préserver effectivement la sécurité et la santé des enfants accueillis.

Il doit également être informé que la responsabilité de l’accueil d’un enfant est strictement personnelle et que le fait de laisser un enfant seul ou à la garde d’un mineur est un motif de retrait d’agrément ;

les relations avec le service de PMI, le cas échéant avec l’équipe de la crèche familiale (accompagnement, suivi et contrôle), et avec les parents, notamment lorsqu'ils sont employeurs directs.​

Chaque candidat devrait disposer, à cette étape de la procédure, d'informations suffisantes pour se projeter de façon plus concrète dans le métier d’assistant maternel, la conciliation entre sa vie familiale et sa vie professionnelle, l’engagement que représente l’accueil d’enfants, et l'aménagement, le cas échéant, de son cadre et de ses habitudes de vie et de celles de sa famille pour offrir des conditions d'accueil propres à assu​rer le développement physique, intellectuel et affectif des enfants qui lui seront confiés.

Vous serez informés par la PMI que seront inspectés

 La sécurité, le confort et l'adaptation du logement à l'accueil de jeunes enfants, ce qui implique la visite des pièces destinées aux enfants accueillis, mais aussi la vérification de l'usage des autres pièces du logement.

Le lieu d'accueil étant un lieu privé, les services de la PMI devront dans la mesure du possible prendre en compte le souhait de l'assistant maternel de limiter l'accès à certaines pièces car non accessibles aux enfants accueillis ( chambre du couple ou de l'un des enfants de l'assistant maternel par exemple).

La PMI pourra s'assurer que vos activités n'ont pas trop d'incidence sur les conditions d'accueil des enfants. 

On vérifiera également votre maîtrise du français oral, afin que vous soyez en capacité de communiquer facilement avec les parents mais aussi les professionnels de la PMI, et également de suivre correctement les formations obligatoires.

La PMI vérifiera la situation de votre  conjoint afin de savoir si il est amené à être présent au moment de l'accueil des enfants.

La PMI pourra alors lui proposer un ou plusieurs entretiens.

On vous demandera de réfléchir à l'impact que votre activité pourrait avoir sur votre vie familiale et la vie quotidienne des membres de votre famille, et inversement

sur les répercussions que les habitudes de vie des personnes de votre foyer peuvent avoir sur l'accueil des enfants.

Il est important que ce projet ait bien été abordé en famille, avec les autes adultes et enfants vivant au domicile et que tout le monde adhère à votre projet professionnel.

Lors des échanges avec vous, le personnel de la PMI vous évaluera sur la capacité à vous projeter comme professionnel,et sur la perception des responsabilités en tant qu'assistant maternel.

Vous devrez donc faire preuve de votre connaissance des règles juridiques qui régissent la profession,

de votre capacité à respecter la spécificité du mode de vie de chaque parent et de chaque enfant, tout en ayant conscience des contraintes et des exigences liées à l'accueil de certains enfants (enfant en situation de handicap, enfant atteint d'une maladie chronique, respect de certaines interdictions alimentaires liées à la religion, à une maladie ou une allergie...),

de votre  capacité à observer la discrétion professionnelle et à faire preuve de réserve,

de votre capacité à faire preuve de réserve et de retenue à manifester vos opinions et vos pratiques philosophiques, religieuses, politiques et syndicales vis-à-vis des enfants et de leurs parents,

de votre motivation pour suivre activement la formation professionnelle obligatoire et de la formation professionnelle continue,

de votre compréhension et votre acceptation du rôle de contrôle et de suivi des services de la PMI.

Résultat de recherche d'images pour "gif enfant"

Les services de la PMI vérifieront que votre santé n'est pas incompatible avec l'accueil des jeunes enfants, indépendamment du certificat médical établi pour la constitution du dossier ils pourront être amenés à repérer d'éventuels problèmes de santé qui risquent de constituer des contre-indications à l'accueil des enfants. (ce peut être le cas pour une autre personne vivant sous votre toit et porteur d'une maladie contagieuse incompatible avec l'accueil des enfants.)

Il vous sera demandé par ailleur que le logement soit totalement non fumeur pendant toute la durée d'accueil des enfants, et que si une personne fume dans le logement avant leur arrivée,  la pièce soit préalablement convenablement aérée.

Attention : la présence d'un chien réputé dangereux (catégorie 1 ou 2) constituera un motif de refus ou de retrait d'agrément.

Si vous possédez des animaux, vous serez questionnée sur votre capacité à organiser une bonne cohabitation avec eux et les enfants, toute priorité devant être donnée à l'enfant accueilli bien entendu.

Vous aurez obligation de ne jamais laisser seul un enfant en présence d'un animal.

La PMI pourra vérifier  la validité des vaccination obligatoires des animaux présents au domicile pendant l'accueil des enfants.

Résultat de recherche d'images pour "gif enfant"

Dans le respect des personnes et des enfants accueillis, la PMI vous informera que certaines problématiques personnelles ou familiales (pratiques addictives, violences conjugales, etc..) peuvent avoir une incidence sur les conditions d'accueil des enfants, être préjudiciable à votre engagement auprès des parents et des enfants et vous contraindre à une interruption de votre activité.

La PMI devra s'assurer que votre logement est compatible avec votre future activité.(respect des règles d'hygiène et de confort élémentaires, abscence de plomb confirmé par un certificat délivré par un professionnel habilité pour les logements construits avant 1949)

Sera évalué l'espace disponible pour chacun des enfants accueillis et les enfants de la famille, pour le sommeil, les repas, le jeu et le change.

Attention : si vous refusez les aménagements prescrits par l’évaluateur, l’agrément pourra être refusé.  

Le personnel de la PMI chargé de votre demande d'agrément pourra aussi vérifier votre possibilité de sortir en sécurité pour des activités ou des promenades dans des lieux adaptés, en fonction de l'âge et du nombre des enfants accueillis. Ils vérifieront également qu'il n'existe pas une source de danger aux abords immédiats , comme une route, un puits, une rivière...etc.

Vous devrez également disposer d'un téléphone, fixe ou portable, en état de marche, afin de pouvoir appeler et être joint en cas d'urgence, à tout moment de la journée.

Les coordonnées des parents et les numéros d'appel d'urgence (Pompiers, SAMU, Centre médical voisin, etc...) doivent être en permanence facilement consultables, mis en évidence à un endroit bien identifié et rapidement accessible.

À l’issue d'un ou de plusieurs entretiens et d’un travail d’analyse en vue d’apprécier les éléments recueillis avec la plus grande objectivité, les professionnels élaboreront un document écrit.

Les conclusions seront nécessairement présentées ultérieurement au candidat à l'agrément.

 

 

Ajouter un commentaire