LA CHUTE CHEZ L'ENFANT

 

Bleus, plaies et bosses sont la rançon obligatoire de l'apprentissage de la vie…

Bébé a fait une chute sur la tête ?

Si souvent un peu de pommade suffit, apprenez " au cas où " à reconnaître les signaux d'alarme qui peuvent signifier qu'il y a… plus de mal que de peur !

 


Les premiers gestes en cas de chute sur la tête :

 
- Après le choc, si votre bout' chou est resté inconscient ne serait-ce qu'une seconde ou s'il n'a même qu'une très légère entaille au cuir chevelu, emmenez-le immédiatement au service des urgences de l'hôpital le plus proche.

- S'il s'est simplement mis à pleurer et qu'une bosse est apparue, vigilance tout de même mais pas d'affolement inconsidéré !

Les signaux d'alarme à prendre très au sérieux

 
Une somnolence excessive.

 
Fatigué par le choc, il est normal que l'enfant ait envie de dormir. Mais il doit aussi suit l'incident, réveillez-le toutes les trois heures, pour vérifier qu'il ne sombre pas dans le coma. 
Toute somnolence ou apathie doit vous alarmer, de même qu'une agitation inhabituelle, en particulier si elle se manifeste par des cris aigus.

Il se met à vomir plusieurs fois.


Il arrive parfois que les enfants vomissent après un choc. Mais des vomissements répétitifs dans les deux jours suivants présentent un caractère anormal.


Il se plaint d'importants maux de tête.


Si le paracétamol ne le soulage pas et si les maux de tête augmentent d'intensité, il est indispensable de consulter tout de suite.


Faites-le examiner si :

- il se plaint de voir double,
- l'une de ses pupilles vous semble plus large que l'autre,
- si vous trouvez que ses yeux ne bougent pas de façon symétrique.

 s'Il a des problèmes de motricité
- Il n'utilise pas ses bras ou ses jambes aussi bien qu'avant la chute.

- Il se sert de l'autre main pour attraper l'objet que vous lui tendez ou il remue moins bien l'une de ses jambes, par exemple.
- Il perd l'équilibre en marchant.
- Ses propos deviennent incohérents.
- Il a éprouvé des difficultés à prononcer les mots ou commence à délirer.

- Il convulse.

Son corps est soudain secoué de spasmes plus ou moins violents, durant quelques secondes ou quelques minutes : Réagissez au plus vite en appelant le SAMU et, en l'attendant, placez l'enfant sur le côté en vous assurant qu'il a assez d'espace pour bien respirer.
Restez à ses côtés en maintenant un bouchon entre ses dents, pour garder sa bouche ouverte.

Sous surveillance pendant quelques heures

Ne soyez pas surpris si on ne lui fait pas une radio du crâne. Seul le scanner peut révéler une éventuelle lésion dangereuse pour le système nerveux. 

Cela ne veut pas dire que cet examen sera systématiquement pratiqué. Si le médecin ne décèle pas de troubles neurologiques, malgré les vomissements ou la perte de connaissance, il gardera simplement en observation le petit patient pendant deux ou trois heures, pour s'assurer que tout va bien. Vous pourrez ensuite rentrer à la maison avec lui.

http://www.infobebes.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×