LES HUIT PILIERS

                                                LES HUITS PILIERS 

Cet article, certes mis en couleurs et agrémenté de photos et de vidéos, reste entièrement emprunté, pour sa qualité, au fabuleux magazine "Assistantes Maternelles magazine" disponible en kiosque, et que je recommande fortement aux professionnels comme aux parents. (Assistantes Maternelles magazine Numéro 32/février 2007)

                                               

" On nous dit qu'en France " on a des idées !" ....C'est vrai, mais heureusement que l'on peut aussi en emprunter d'excellentes ailleurs.

En Suisse, plus précisément à Genève, la Commission cantonale de la Famille mène de manière très active une campagne de sensibilisation destinée à tous les adultes (parents et professionnels) qui accompagnent les enfants dans leur développement, dans leur vie.

 Cette action, qui véhicule un message très fort, a pour titre : " les huit piliers....d'une éducation solide" et comme slogan : " L'éducation donne de la force".

En entête de la plaquette qui explique cette campagne est écrit : " Une éducation solide mène la société à apprécier les enfants et les enfants à bien se sentir dans le monde qui les entoure".

Or, bien au-delà de la Suisse, les "huit piliers" qui y sont cités constituent pour nous, en France, et entre autres pour les ASSISTANTES MATERNELLES, huit clés essentielles qui doivent au quotidien guider leur travail.

On peut encore plus aisément le comprendre sachant que ces "piliers" sont :

ENCOURAGER, ACCEPTER LE CONFLIT, AMENER VERS L'AUTONOMIE , MONTRER SES SENTIMENTS, METTRE DES LIMITES, PRENDRE LE TEMPS, SAVOIR ECOUTER, et BEAUCOUP D'AMOUR !

                                                                                                              

1) " EDUQUER, c'est ENCOURAGER "   

Face à tout ce qu'ils doivent apprendre et entreprendre, les enfants ont besoin de beaucoup de courage et d'assurance.

C'est ainsi qu'ils apprennent à assumer des responsabilités, à s'impliquer et à ne pas se laisser trop facilement influencer.

Pour développer leur courage et leur assurance, les enfants ont besoin de deux choses : être contents de ce qu'ils ont déjà fait, et que leurs efforts soient reconnus.

- De petites astuces permettent de prévenir d'inutiles frustrations. Ainsi, on choisira pour les petits des vêtements qu'ils peuvent enfiler eux-mêmes.

Conseil de nounou Isa : n'hésitez pas en faire "un peu trop", c'est-à-dire à encourager vivement, en applaudissant et en lui disant d'un air joyeux "bravo !! je suis fier(fière) de toi !! Tu es un grand ! ....etc" .Votre petit bout se sentira valorisé, encouragé et d'ailleurs souvent sera content de vous le montrer en s'applaudissant lui-même à son tour ! Et il aura envie de vous faire plaisir, en renouvelant ses exploits, en se surpassant parfois...J'ai vu de nombreuses fois des enfants qui avec papa et maman ne se lançaient pas seuls et n'arrivaient pas à marcher....faire leurs premiers pas à la maison, sous mes applaudissements et mes cris de joie !

Je n'avais aucune crainte de les voir tomber alors que les parents redoutaient les chutes, et ainsi toute la place était faite à l'encouragement .....Pensez-y ..

2 ) " Eduquer, c'est ACCEPTER LE CONFLIT " 

Des disputes, il en surgit dans toutes les familles, cela n'a rien de dramatique.

S'affirmer, dire non, c'est montrer qu'on supporte les tensions, qu'on n'est pas indifférent, qu'on souhaite convaincre, c'est trouver des compromis et se réconcilier.

Les disputes permettent aux enfants de développer d'importantes compétences sociales qui ne s'acquièrent pas dans le vide, par miracle. Pour que les conflits puissent être résolus et ne causent pas de tensions supplémentaires. Il convient cependant d'observer certaines règles.

Les adultes sont des modèles importants. Les enfants apprennent à gérer les tensions lorsque leurs parents sont eux-mêmes capables de rester respectueux dans leurs conflits. Les enfants ne souffrent pas tant des conflits que de leurs dérapages : reproches et commentaires blessants, violences domestiques.

Les adultes peuvent parfaitement expliquer aux enfants les raisons de leurs disputes, dans un langage adapté à leur âge et sans les contraindre à prendre parti.

3) "Eduquer, c'est amener à l'AUTONOMIE"  

Les enfants ont besoin de moments de liberté qu'ils doivent avoir le droit d'aménager à leur façon. Dès l'âge d'un an, on les voit gagner en autonomie. Ils apprennent à manger tout seuls, à être séparés de plus en plus longtemps de leur parents : plus tard, ils souhaitent gérer leurs loisirs, leur sorties, leur argent de poche.

L'autonomie est essentielle pour conduire l'enfant à l'indépendance et à la responsabilité.

Comment faire la part des choses entre laxisme et encouragement à l'autonomie ?

-Certaines mesures pratiques peuvent donner assez de sécuritéé pour qu'ils puisse exercer leur autonomie.

Voici une pure merveille, une jolie leçon que nous donne cette maman qui encourage son petit bonhomme à s'habiller tout seul, avec une patience angélique, afin de le mener vers l'autonomie.... Beaucoup de parents n'auraient pas eu le courage d'attendre et auraient cédés à la facilité en habillant eux-même leur enfant...Bravo !!! A visionner pour le "fun" !!!

 4) "Eduquer c'est MONTRER SES SENTIMENTS"

Amour, joie, tristesse, peine, colère, les sentiments font partie de la vie de famille. Les enfants manifestent leurs sentiments de façons très variées : les uns font des câlins, les autres offriront plus volontiers un dessin. Il est important pour les enfants, et leur bon développement,  de comprendre les sentiments et d'apprendre à les gérer.

Dans le monde des sentiments, les petits apprennent aussi des grands. Les parents peuvent tout à fait montrer leurs sentiments et les expliquer avec des mots à la portée de leurs enfants.

Il est certain que les enfants ont des "antennes" lorsqu'il se passe quelque chose mais que leurs parents ne leur en parlent pas. 

Les parents comme les enfants, ne sont pas à l'abri d'une colère déplacée.

Il est important de s'excuser. Reconnaître une faute ce n'est pas faire preuve de faiblesse.

5) "Eduquer, c'est METTRE DES LIMITES

Mettre des limites et s'y tenir est pour beaucoup de parents la tâche la plus importante, mais aussi la plus difficile. Les enfants et les adolescents sont de véritables champions dans l'art de mettre la patience et la cohérence de leurs parents à l'épreuve.

Il est pourtant indispensable de poser des limites, cela pour deux raison : protéger les enfants contre les dangers domestiques et du monde entier : les règles dont ils comprennent le sens leur donnent un sentiment de sécurité.

Il est souvent difficile de contrarier les désirs des enfants. Cependant, à long terme, la vie familiale sera facilitée si parents et enfants ont une vision claire des limites à ne pas outrepasser. Dans la vie, comme lorsqu'on joue, certaines règles doivent être impérativement respectées.

Les limites doivent être clairement définies. Les règles édictées par les adultes doivent résulter d'une vraie réflexion.

Les enfants en âge de comprendre respectent mieux les demandes ou les interdits dont on explique les raisons.

Lorsqu'un enfant enfreint une règle, il est important que les adultes réagissent fermement et sans se contredire.

Les enfants sont sécurisés si les règles appliquées par leurs parents et les autres personnes en charge de leur éducation suivent une même logique, même si les styles d'application ne sont pas identiques.

Parfois, un "non" clair ou un avertissement ne suffisent pas. Lorsqu'une punition s'impose, elle devrait être la conséquence directe du comportement de l'enfant. Un enfant peut comprendre une "punition logique".

6) "Eduquer, c'est PRENDRE LE TEMPS"   

Jouer, parler, lire, découvrir le monde avec ses enfants... Au travers des activités familiales, les enfants apprennent quantité de choses utiles pour la vie, et les rapports familiaux ne peuvent qu'en bénéficier.

Beaucoup d'enfants et d'adolescents souhaiteraient passer plus de temps avec leurs parents.

Les parents qui disposent de peu de temps pour leur famille en raison de leurs engagements professionnels ne doivent pas pour autant avoir mauvaise conscience.

En définitive, l'important c'est que les heures passées avec des enfants soient de qualité.                    

                              

7) "Eduquer, c'est SAVOIR ECOUTER "

Ecouter son enfant, c'est lui offrir de l'attention et veiller à comprendre ses préoccupations.

Occupés à grandir et à trouver leur place dans le monde, les enfants font quotidiennement de nouvelles découvertes et de nouvelles expériences. Pour leur donner sens, ils ont besoin de l'oreille attentive de leurs parents.

Chaque famille devrait avoir régulièrement l'occasion de dialoguer, sous forme de conseils de famille ou de moments ritualisés lors d'un repas en commun.

Avec les plus petits, on peut prendre l'habitude d'une discussion à un moment choisi. Ecouter demande de l'attention.

En racontant leurs aventures, les enfants se perdent parfois dans les détails.

Dans ce cas, il est utile de les aider à synthétiser leur pensée. Par ailleurs, les parents encourageront les enfants timides ou introvertis à s'exprimer davantage.

8) "Eduquer, c'est BEAUCOUP D'AMOUR"

 

Donner de l'amour à un enfant signifie l'accepter comme il est et le lui montrer. 

Les enfants et les adolescents ont besoin, pour bien grandir, de cette sécurité pour se développer et gagner en assurance, pour prendre la mesure de leurs forces et de leurs faiblesses.

Le parent exprime parfois son amour avec maladresse.

Mais que veut-on dire par donner de l'amour ?

- Prendre le temps pour son enfant, s'intéresser à lui ou le consoler sont autant de façons de lui manifester notre amour.

Il est important que les parents disent à leur enfant qu'ils les aiment, qu'ils sont fiers d'eux, et pas seulement quand ils rapportent de bonnes notes.

- Mais offrir son amour ne signifie pas que l'adulte n'a plus le droit de poser des limites ou fixer des interdits.

 

41dsl0eb0cl

"Les parents d'aujourd'hui sont soucieux de donner un maximum d'atouts à leurs enfants mais, face au foisonnement des conseils contradictoires, ils se demandent souvent comment faire au mieux.

Psychologue, spécialiste de l'enfant et auteur de nombreux ouvrages, Jean-Luc Aubert actualise et approfondit ici la réflexion ouverte par son livre : quels repères donner à nos enfants dans un monde déboussolé.

Il dégage les sept piliers fondamentaux d'une éducation réussie et propose aux parents un cadre sur lequel s'appuyer en répondant à leurs questions les plus constantes : 

- Quels atouts transmettre sur le plan affectif ?

- En quoi l'appartenance familiale construit-elle ?

- Comment développer son intelligence ?

- De quelle façon l'accompagner efficacement dans sa scolarité ?

- De quelle autorité a-t-il besoin ?

- Comment l'aider à apprécier les petits bonheurs de la vie ?...

Fondé sur des centaines de rencontres avec des parents, ce livre offre une réflexion concrète pour affronter avec sérénité cette aventure unique qu'est l'éducation."

Résultat de recherche d'images pour "gif bébé qui applaudit"A commander en cliquant ci-dessous : 

Les sept piliers de l'éducation : Quels repères donner à nos enfants ?

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×