l'agrément suite

 

 

Vous allez devoir ensuite passer une visite médicale afin que soient vérifiés vos capacités physiques et psychiques en vue de l'accueil des enfants.
Le médecin de la PMI vérifiera également vos vaccinations.


Un petit entretien lui permettra de s'assurer que vous êtes aptes pour ce métier, mais aussi de discuter avec vous de la place que l'enfant accueilli aura dans votre famille, elle pourra vous entretenir des autres membres de votre famille et de la manière dont ils acceptent votre futur travail.... 

Dans le même temps, une infirmière puéricultrice de la P.M.I. se rendra à votre domicile  pour une visite de celui-ci :

Elle va ainsi s'assurer que vous disposez d'un logement et d'un environnement qui vous permettront d'accueillir les enfants dans les conditions d'hygiène et de sécurité requises. Elle vérifiera notamment les matériels et mobiliers adaptés pour les enfants (sécurité du couchage, sécurité de la chaise haute... barrières pour les pièces dangereuses telles la cuisine,l'accès aux produits dangereux et aux médicaments,l'accès à une éventuelle piscine, l'accès au jardin, escaliers, balcons...). Elle vous fera part de ses remarques et vous serez tenu(e) de procéder aux aménagements et aux changements qu'elle vous demandera, si vous souhaitez que votre agrément soit validé.

 

La puéricultrice s'entretiendra ensuite avec vous afin de vérifier que vous possédez toutes les qualités requises pour conférer aux enfants accueillis un épanouissement affectif, physique et intellectuel, dans un environnement sain et sécurisé.

Elle vous interrogera sans aucun doute sur les motivations qui vous font vous orienter vers ce métier, sur votre choix de travailler auprès des touts petits, mais aussi sur vos proches et leur vision de votre futur métier (et de ses contraintes !). Elle jugera par quelques questions de vos capacités d'organisation : comment par exemple, envisagerez vous les repas, les siestes, les sorties??41896834_p

Elle s'assurera également que vous possédez les capacités éducatives et pédagogiques nécessaires en discutant brièvement avec vous de quelques points forts de l'éducation : par exemple, elle pourra vous demander comment vous pensez gérer les interdits, comment vous pensez mettre des limites aux petits... elle n'hésitera pas à vous reprendre si elle le juge nécessaire, afin de vous montrer quelle est la "bonne attitude" à avoir.. suivez toujours ses conseils ! Tout au long de votre agrément elle vous sera d'un grand secours et vous pourrez toujours faire appel à elle en cas de petit (ou de gros !) soucis, elle a reçu la formation nécessaire pour vous encadrer et vous accompagner.

Elle jugera aussi de vos capacités de dialogue et de communication, s'assurant ainsi que vous êtes aptes à dialoguer avec les différents intervenants : parents évidemment mais aussi professionnels de la petite enfance...

C'est à mon sens une qualité très importante dans cette profession, car le "relationnel" représente un aspect majeur de notre travail au quotidien. L'on se doit d'être à l'écoute, conciliant et compréhensif...

On doit aussi faire preuve d'une grande "adaptabilité" afin de répondre aux différentes attentes des parents, de s'adapter aux coutumes et aux religions différentes que nous rencontrerons...

 

xwz7wd38

 

Dans certains cas bien évidemment vous vous verrez immédiatement formuler un refus par la puéricultrice ! Vous ne devez pas être hébergé, vous ne devez pas disposer d'un F1, votre jardin ne doit pas être sans clôture, et vous ne devez pas posséder de chien dit "dangereux" (catégorie 1 ou 2 : rottweiller, pitbull...)